Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2007

Paysages manufacturés

66d3697003ea1027d2998bee7ad375b2.jpg 

 

Paysages manufacturés

Avant-première : 16 novembre à 21H

A Saint Amand Montrond

 

Lors d'un voyage en Chine, le photographe canadien Edward Burtynsky documente les effets néfastes de la pollution et de l'industrialisation sur les paysages naturels.

Ce documentaire est à la fois une oeuvre d'art et une réflexion sur l'industrialisation, la mutation des paysages et la condition humaine.

Mondialement acclamé pour ses photos à grande échelle de "paysages manufacturés" – carrières, usines de recyclage, usines, mines et barrages – Edward Burtynsky crée un art d'une beauté rare à partir des matériaux et des déchets issus de la civilisation. La caméra le suit en Chine où il photographie les preuves et les effets de la révolution industrielle massive de ce pays, le film prolonge aussi les récits des photographies d'Edward Burtynsky.

Dans la lignée de films traitant de l'environnement tels que "Une vérité qui dérange" et "Rivers and Tides", "Paysages manufacturés" réveille notre conscience du monde et de notre mode de vie, sans jugements simplistes ni résolutions réductrices.

 b5145c96537b3adfa0e715fae18926c4.jpg

EDWARD BURTYNSKY

BIOGRAPHIE

Edward Burtynsky est l'un des photographes canadiens les plus reconnus. Ses remarquables peintures photographiques de paysages industriels prises dans le monde entier font partie des collections des quinze plus grands musées du monde, tels que la National Gallery au Canada, la Bibliothèque Nationale à Paris, le Musée d'Art Moderne et le Musée Guggenheim à New York.

 

Né en 1955 à St. Catharines dans l'Ontario, de parents ukrainiens, Edward Burtynsky est diplômé de l'université de Ryerson et du Niagara College. La découverte, dès son enfance, de sites et d'images de la General Motors implantée dans sa ville forge son travail de photographe. Son imagerie explore le lien complexe entre l'industrie et la nature, en alliant les éléments bruts de l'exploitation des mines et des carrières, du transport maritime, de la production pétrolière et du recyclage, à des visions éloquentes et particulièrement expressives faisant ressortir la beauté et l'humanité des endroits les plus inattendus. 

 

609aaf13afbe7da298eb0fac22ef9b6e.jpgCOMMENTAIRES DE L'ARTISTE

L'exploration du paysage résiduel

  

La nature transformée par l'industrie est un thème prédominant dans mon travail. Je m'efforce de poser un regard contemporain sur les grands âges de l'humanité : de la pierre aux minéraux, au pétrole, au transport, à la silicone, etc. Afin de concrétiser ces idées, je recherche des sujets riches en détails et en envergure, mais toujours ouverts dans leur signification. Usines de recyclage, chantiers de mines, carrières et raffineries sont autant de lieux qui nous sont étrangers, pourtant, leur production nous sert au quotidien. 

Ces images sont des métaphores du dilemme de notre existence moderne : elles tentent d'établir un dialogue entre attraction et répulsion, séduction et crainte. Nous sommes guidés par le désir – la possibilité d'une meilleure qualité de vie – tout en sachant, consciemment ou non, que le monde souffre de nos avancées. Nous dépendons de la nature qui nous fournit les matériaux destinés à notre consommation et nous nous préoccupons de la santé de la planète, ce qui nous place dans un état de contradiction inconfortable. Pour moi, ces images agissent comme des miroirs de notre époque.

  

51fe0b85d88d200a59cbf97fa10681d1.jpg

11:25 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (1)

02/09/2007

Simplicité volontaire et décroissance (video)

Film sur la décroissance réalisé par Jean-Claude Decourt, entièrement auto-produit.

Avec des interventions de : Jean-Claude Besson-Girard, Paul Ariès, Serge Latouche, José Bové, S. George… Il sera suivi d’autres films approfondissant les sujets abordés (hiérarchies, peurs, vitesse, manque, compétition, temps, mort…) et montrant des femmes et des hommes explorant joyeusement d’autres possibles.

Ces films seront diffusés par l’association UTOPIMAGES, en cours de construction. Cette association regroupant des journalistes et des réalisateurs, aura également pour but de former aux pratiques vidéo et d’aider à la création de médias libres.

En attendant la mise en route d’ UTOPIMAGES (fin de l’été), vous pouvez acquérir le film en envoyant un chèque à : Jean-Claude Decourt 4 résid. de la rascasse 186 Av. de la mer 11210 Port la Nouvelle

Durée 60 mn.
Prix 15 €.
+Port :
-pour un DVD 5 € (enveloppe à bulle).
-pour cinq DVD 10 € .
-gratuit pour dix DVD.

Vous pouvez projeter ce film, le diffuser, le copier… sans demander d’autorisation, l’essentiel étant qu’il soit vu et que les quelques ventes leurs permettent de continuer.

revolutionet.free.fr

 

 

 

 

15:10 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (6)

07/07/2007

L'an 01

5ad754ad57b4844955a33484c2e6b55e.jpgL’an 01 était à l’origine une BD de Gébé publiée dans les années 70. Celle-ci fut ensuite adaptée au cinéma par Jacques Doillon. Introuvable pendant longtemps l’an 01 a été réédité en 2000 par la maison d’édition l’Association (très bon éditeur chez qui nous conseillons également la lecture de Galopu sauve la terre de Matt Konture). Drôle et stimulant c’est véritablement un film culte ! Son slogan central n’a rien perdu de sa pertinence : « On arrête tout et on réfléchit ! ».

Première partie 40 mn:

Seconde partie 44 mn :

14:25 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : décroissance