Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2015

Le café décroissant

decroisse-58-systo2015.jpg

Le prochain café décroissant aura lieu vendredi 10 avril, à 21 heures au Guillotin. Nous recevrons Gwen, doctorant en sociologie et membre du collectif de La Gazette de Gouzy (voir par ici) qui animera une soirée consacrée au thème suivant :

 

Comment le système réussit à dissoudre la critique radicale

 

Présentation : L'heure est à LA transition écologique. A ceux qui affirment que l'enjeu est de réussir LA transition écologique, d'autres répondent avec force qu'elle serait déjà en marche. « LA prochaine révolution a déjà commencé » entend-t-on des tenants d'une écologie radicale jusqu'à certains mouvements entrepreneuriaux. Que ce soit en matière d'énergie, de politique, d'économie, d'information, de culture… partout des initiatives silencieuses, mais non moins efficaces, fleuriraient. Certains ont même tenté de chiffrer cette grande « mutation » en cours : les individus engagés dans l'adoption de valeurs et modes de vie radicalement différents des valeurs dominantes composeraient jusqu'à 30 % des populations des pays du Nord. Pourtant, pour les mouvements entrepreneuriaux engagés dans LA transition, il ne s'agit aucunement de remettre en question l'accumulation illimitée de richesses au cœur même du capitalisme. L'apparente unité de LA transition apparaît alors illusoire.

 

Pourquoi certains mouvements entrepreneuriaux défendent-ils l'idée d'une transition au singulier ? Et quels effets cela exerce-t-il sur la critique radicale ?

 

N'y a-t-il pas une forme de naïveté lorsque la critique radicale s’abstient de parler de transitionS au pluriel ? Cela ne permettrait-il pas pourtant de mettre à jour la lutte en cours autour de la définition d'un (autre) modèle de société ?

 

En parlant de LA transition, le système n'a-t-il pas déjà réussi à rendre inaudible, voire à dissoudre, toute critique radicale ?

 

 

Par ailleurs, à noter sur vos agendas que la date du  29 mai, avec Clément, a été confirmée.

 

 

Le vendredi 29 mai, avec Clément Homs, présentation du dernier livre de Lohoff & Trenkle :

 

 

« La Grande dévalorisation ».

 

 

(Voir par ici pour une présentation en images : https://www.youtube.com/watch?v=l4LTQ7a1Rng)