Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2012

Le Café des Croissants

 

 decroisse-40-money.jpg

 

Le prochain café des croissants se tiendra le vendredi 14 décembre, à 21h et au Guillotin, comme d'habitude. Cette fois-ci nous parlerons :

 

« Des monnaies sociales (primitives) à la monnaie anti-sociale (capitaliste) »

 

Il s'agira d'un café à deux voix : Steeve commencera l'exposé en traitant du rôle des monnaies dans les sociétés primitives puis laissera la place à Clément qui traitera de la nature et du rôle très particulier de la monnaie dans notre société capitaliste. L’argent dans la société capitaliste, n’a strictement rien à voir avec les monnaies précapitalistes. A travers le prisme des monnaies, l’enjeu sera surtout de faire ressortir la forme de vie sociale extrêmement particulière dans laquelle nous vivons aujourd'hui, en contraste avec celles qui ont prévalu dans les sociétés ante-économiques. Corrélativement, la critique qui sera faite du capitalisme ira bien au-delà de la simple dénonciation du mode de redistribution des fruits pourris de la croissance, puisque ce sera le cœur le plus profond de la société actuelle qui sera visé : la remise en cause des échanges tous azimuts de marchandises entre des individus séparés et l’existence même du « travail », de la valeur économique et de l’argent.

 

Pour lire un peu sur le sujet avant la soirée, nous renvoyons à l'article de Steeve dans le dernier bulletin de Sortir de l’Économie : http://sortirdeleconomie.ouvaton.org/sde-n4-p109.pdf

 

A noter sur vos agendas que le Café des Croissants qui suivra, se tiendra le vendredi 11 janvier (si nous survivons à la fin du monde prévue, comme chacun sait, pour bientôt...). Il sera question de John Holloway, auteur proche des zapatistes qui, après son fameux livre « Changer le monde sans prendre le pouvoir », revient en force avec un important livre publié en 2012, « Crack Capitalism : 33 thèses contre le capital ». A cette occasion, nous recevrons deux invités-experts, à savoir, José Chatroussat - le traducteur du livre ! - et Julien Bordier, un « ami » d'Holloway. Pour en savoir plus, il est d’ores et déjà possible de consulter la 4ème de couverture par ici ou encore de parcourir la présentation du livre réalisée par nos deux invités par là.

 

 

En espérant vous rencontrer à ces occasions,

 

Les commentaires sont fermés.