Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2010

Conférence Débat

 

affichejappe-pour-web.gif

Et si la crise que nous vivons n'était pas passagère ? Et si tous les plans de relance, et autre Green New Deal, étaient vains ?


Tel est, en tout cas, le point de vue que défendra Anselm Jappe : la « contradiction interne incurable » dont est victime notre société, depuis l'apparition du capitalisme, n'est plus surmontable.


Que faire alors ? Faut-il continuer à demander aux gestionnaires de la catastrophe, plus de pouvoir d'achat, des emplois pour tous, un meilleur service public, un renforcement de l'Etat pour lutter contre le libéralisme  ? Ou encore, pour satisfaire les écologistes, est-il suffisant de réclamer une administration durable du désastre ?


Toutes ces revendications, qui finalement se limitent soit, à vouloir modifier le mode de distribution des richesses (pour un mode plus juste, plus durable, etc.) soit, à vouloir changer les dirigeants (pour de plus honnêtes, de plus intègres, etc.), sont, pour Anselm Jappe, incapables d'aboutir à la moindre amélioration de nos vies  ! C'est comme de demander à de l'eau de ne pas mouiller !


Celles-ci ignorent, en effet, que le fonctionnement même du capitalisme, loin d'obéir à une volonté consciente de ses sujets, est plutôt le fruit d'une dynamique aveugle, automate et impersonnelle qui nous échappe tous : la dynamique de la valeur.


Valeur ? Le mot est lâché ! Mais qu'est-ce que la valeur ?

Et le travail  ? Est-il naturel ? A-t-il toujours existé dans l'histoire ? N'est-il pas une invention relativement récente, à la fois lien social, forme de richesse (la valeur), mais aussi rapport indirect à la nature ?


Pour en savoir plus sur ces questions, et beaucoup d'autres,


Venez nombreux ! Entrée libre et gratuite

 

Commentaires

re

Écrit par : yuliksmy | 23/02/2010

Vous trouverez des textes sur la critique de la valeur sur ce site :

http://palim-psao.over-blog.fr/

Je conseille en particulier la lecture de deux textes d'introduction à cette critique :

QU'est-ce que la valeur ? Qu'en est-il de sa crise ? Une introduction http://palim-psao.over-blog.fr/article-35929096.html

et " Pourquoi critiquer radicalement le travail ? " : http://palim-psao.over-blog.fr/article-pourquoi-critiquer-radicalement-le-travail-conference-d-anselm-jappe-34933038.html

Sinon on retrouve en libre téléchargement le fameux " Manifeste contre le travail " du groupe allemand Krisis : http://infokiosques.net/spip.php?article=27

Écrit par : Diggers | 25/02/2010

Avec un peu de retard merci pour cette soirée avec Anselme Jappe. Cela ma beaucoup aider à comprendre comment à été développer ce système de production pour produire plus et faire souffrir les êtres humains et mettre la planète en danger !
Quelques phrases que M.Jappe à dites :
Le capitalisme ne peut accepter la décroissance, le capitalisme se base sur la valeur Argent.
Décroissance, petites actions qui peuvent se traduire immédiatement.
Par exemple moins d'achats du consumérisme et amène à mieux vivre.
Changer radicalement pas seulement de gestion. Doit rompre avec le productivisme.

Écrit par : L'argot | 18/03/2010

Merci pour votre commentaire.

Content de savoir que vous avez aimé cette soirée !

A une prochaine sans doute.

Écrit par : mozi | 23/03/2010

Les commentaires sont fermés.