Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2009

Pique Nique

decroissance-14.JPG

Commentaires

ERWAN «  UN S A N S  » VINGT ANS, LA « ZONE » et le « DÉNUEMENT » POUR LUI .

IL A SIMPLEMENT BESOIN D ' ÊTRE RECONNU ET AIME . Le décès de son père, lorsqu'il été petit , a eu comme conséquence la perte des moyens financiers de la famille, donc des conditions de vie catastrophiques, pour ceux qui restaient .

ERWAN , célibataire, il vit aux AIX dans le Cher , dans un petit village . Il occupe un appartement privée sur la place, il n' a pas de travail . Il a 20 ans, il n' a pas le droit aux minimas sociaux , il ne peut pas payer son loyer . Très généreusement, EDF lui a coupé le courant, donc pas de lumière, pas de chauffage ...
LA GALÈRE, QUOI , LA HONTE POUR NOTRE PAYS DE LAISSER SES JEUNES DANS DE TELLES CONDITIONS DE VIE.
Son seul élément d'équilibre et d' affection est son chien . Son assistante sociale, sans moyen d'action lui a proposé d'aller dans un lieu , qui pour lui signifie «  l' anonymat et l' absence de reconnaissance » bien sur sans son chien . Cette proposition signifie pour lui le néant .
Ses perspectives , un soir d'angoisse , serait le «  SUICIDE  » .
ALORS LA FRANCE , COMMENT VAS - TU ?
Depuis le décès de son père, Il ne peux pas bénéficier d'un soutien familial, sa mère vivant seule , RMISTE ne peut pas lui venir en aide, car elle est maman de six autres enfants .Elle ne peut pas le soutenir matériellement .

MICHEL LHEROT

Association pour l ' EMPLOI, l' INFORMATION ET LA SOLIDARITE des victimes du chômage ou de la précarité .

Écrit par : lherot michel | 19/06/2009

Ben ça... Je suis d'accord, cette république a tourné le dos à sa jeunesse et son avenir depuis belle lurette. Mais plutôt que le suicide, notre compagnon galérien, nommé Erwan dans le précédent témoignage, peut opté pour la révolution ! L'union fait la force et force est de constater que les nantis et toutes les personnes "qui s'en sortent" haut la main, droite si possible et bien tendue parfois, sont une ridicule minorité par rapport aux légions d'Erwan qui vivent de part et d'autres des frontières installées dans ce village mondial. Le monde est un village ? Le pouvoir corrompi y établit des frontières. Reformons les barricades dans nos villages ! Refusons le confort de la résignation, l'insupportable inconfort du désespoir. Camarades travailleu/SE/r/s du secteur social... Oubliez vos obligations de réserves comme les patrons oublient leur obligation d'ouvrir les réserves ! Révolution, nous rêvons d'évolution .
Mort ou vif, Sois en Paix Erwan, comme tous les lecteurs et toutes les lectrices de ce superbe blog . Oui à la joyeuse révolution de la simplicité décomplexée !
A bas le travail ! CONsommation POLLUtion >(!o(-
Révolution ! >;o))-

Écrit par : hector | 25/06/2009

Les commentaires sont fermés.