Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2007

Rencontres des Objecteurs de croissance

00f8c9f719af07b0432d52b72d5e8678.gif

Du dimanche 26 au mercredi 29 août, les Objecteurs de croissance se donnent rendez-vous du à Royère de Vassivière au lieu-dit Le Villard, dans la Creuse pour des rencontres fraternelles et conviviales, afin d'élaborer ensemble un projet politique et construire un outil politique pertinent (réseau ou mouvement) pour diffuser le concept de décroissance ou d'a-croissance.

 

Une minorité d'habitants prélève la majeure partie des ressources naturelles de la planète. Le modèle développement économique imposé par les hommes politiques, le pouvoir financier, les économistes et les médias, nécessiterait, s'il était étendu à l'ensemble des pays du globe, l'équivalent de cinq planètes. Nous n'en avons qu'une ...

 

Pourquoi la décroissance ? Pour changer d'ère, nous dit Serge Latouche !

 

Les objecteurs de croissance veulent remettre l'économie au service de l'homme pour qu'il y ait "plus de liens et moins de biens". C'est l'idée de travailler moins, de produire uniquement ce qui est vraiment utile, de rompre avec des modes de production qui compromettent durablement le devenir même de l'humanité. Comment ?

 

· en décolonisant l'imaginaire de toutes les influences médiatiques et publicitaires,

· en proposant des alternatives concrètes tant à l'échelle individuelle que mondiale,

· en présentant un projet politique de société de décroissance devant le corps électoral.

 

Nous voulons être responsables et gagner notre autonomie pour faire face à :

 

· l'impasse écologique (pollutions, changements climatiques, épuisement des ressources naturelles, réduction de la biodiversité, destruction des écosystèmes...),

· l'impasse sociale (explosion des inégalités entre les peuples et entre les individus, insécurité sociale...)

· l'impasse humaine (développement du mal-être et de ses pathologies, manipulation de masse, destruction de la diversité des cultures),

·  l'impasse politique (crise de la démocratie, renforcement du contrôle social et de la répression, insécurité planétaire).

 

Programme des rencontres

 

dimanche 26 août : Simplicité volontaire, ateliers thématiques

· méthodes de décisions participatives (François Schneider)

· communication non-violente (Claude Le Guérrannic)

· Gandhi et la non-violence (Jean-Paul Alonso)

· décroissance et services publics, avec la participation de Bernard Defay du Collectif national pour la défense des services publics (Cathy Jean)

· énergie (Jean-Luc Pasquinet)

 

lundi 27 août : actions collectives / expérimentations sociales, ateliers thématiques

· actualité du distributisme (Jean-Paul Lambert et Marc Groussain)

· cabanisation et habitats nomades

· circuits de commercialisation (Brigitte Bonnefille)

· marche européenne de la décroissance (Didier Laurencin)

· Quelles actions pour le ROCADe ? (François Schneider)

Table ronde : "Quelle stratégie pour la décroissance ?" avec Jean- Paul Besset, Yves Paccalet (sous réserve), Réginal de Potesta de  Waleffe, Fabrice Nicolino...

 

mardi 28 août : projet politique +  fondamentaux des OC, ateliers thématiques

· rédaction de la CHARTE des Objecteurs de croissance (Paul Ariès)

· l'usage et le mésusage (Paul Ariès)

Soirée cinéma à Eymoutiers : "Vivre en ce jardin", un documentaire présenté par son réalisateur, Serge Steyer

 

mercredi 29 août:  situation politique + organisation des OC, ateliers thématiques

· bilan de la campagne avec José Bové et de la participation au sein des CUAL (Christian Sunt)

· organisation du réseau des OC : association ou réseau informel ? (Jean-Marie Robert)

· collectif d'animation des OC 2007/2008

D'autres ateliers peuvent être organisés spontanément par les participant-e-s

 

Modalités pratiques

· inscription : 10 euros (chèque à l'ordre d'Alternative Diffusion 56)

· hébergement en dortoir : 8 euros par nuit

· hébergement en camping : 2,50 euros par nuit

· restauration individuelle en autogestion ou collective en coopération, mini marché BIO tous les matins avec des producteurs locaux

Vous pouvez dès à présent renvoyer votre inscription avec le chèque de 10 euros à :

Alternative Diffusion 56

6 bis rue de Kerarden

56 860 Séné

Contact : Jean-Marie Robert  au  02 97 66 54 93, bleiz56 « A » no-log.org

14:50 Publié dans EGDE | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : décroissance

Commentaires

et on y va comment ? Quel train ou autocar ? ne me dites pas qu'il faut une voiture !

Écrit par : polus | 20/04/2007

Je ne sais pas encore comment y aller, mais je vais me renseigner. En denier recours il doit être possible d'organiser un covoiturage...

Écrit par : mozi | 20/04/2007

Bonjour à vous,

Ce programme est problématique. Tout d'abord avec cette premiere journée qui n'a pas de sens. La simplicité volontaire ne mérite certainement pas un débat vu qu'il s'agit d'une attitude de chacun au quotidien donc sans dimension politique.

Et ensuite la dernière journée qui plombe le programme. En évoquant la candidature de Bové, est-il encore possible de faire une critique de l'Etat, de la démocratie qui s'agite comme un hochet tous les 5 ans pour que le bon peuple de citoyens accourent devant la sainte urne. Les OC se placent donc définitivement comme la frange radicale de l'altermondialisme !

Toute cela n'est que tristesse,

Écrit par : florentino | 24/04/2007

Concernant les modalités pratiques et pour répondre à Polus sachez que Jean-Marie Robert a signalé que:

"Pour celles et ceux qui viendront et/ou partiront en train, nous mettrons un service de navettes entre Le Villard et la gare d'Eymoutiers ."

Écrit par : mozi | 23/06/2007

Source Politis :

http://www.politis.fr/Decroissance-rencontres-estivales,1610.html


DECROISSANCE : RENCONTRES ESTIVALESjeudi 12 juillet 2007
Les objecteurs de croissance se sont donné rendez-vous à Royères-de-Vassivière, au lieu-dit Le Villard, dans la Creuse, du 26 au 29 août, pour des rencontres « fraternelles et conviviales ». Il s’agit « d’élaborer ensemble un projet politique et de construire un outil politique pertinent pour diffuser le concept de décroissance ou d’a-croissance ». Le programme de ces rencontres annonce la venue de l’économiste Christian Jacquiau ; de Bernard Defay, du Collectif national pour la défense des services publics ; de Jean-Paul Besset, Paul Ariès, José Bové, etc. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en envoyant un chèque de 10 euros à Alternative Diffusion 56, 6 bis, rue de Kerarden, 56860 Séné.Contact : Jean-Marie Robert, 02 97 66 54 93, bleiz56@no-log.org

Écrit par : mozi | 12/07/2007

Petit message à polus...
Je suis assez triste de voir ce manque d'imagination. Je vais venir de Suisse en train et terminer en vélo. Le co-voiturage existe, je ne connais pas du tout la région, mais je suis sûr qu'il y a des buses. Bref, je pense qu'il y a beaucoup de possibilités, il suffit de réfléchir un peu et d'essayer de sortir de ce que beaucoup de gens croient être les seuls options, la voiture et le train.
La décroissance est à inventer, ça n'est pas du tout cuit, clé en main. Il faut faire fonctionner ces méninges et chercher parfois longtemps pour trouver des alternatives....

Écrit par : David | 30/07/2007

Les commentaires sont fermés.