Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2007

La science ou la construction d'une vérité unique

medium_Olivier-Rey.4.jpgItinéraire de l’égarement

Du rôle de la science dans l'absurdité contemporaine
  

   

Olivier Rey 2003, Edition Seuil, 20 Euros 

 

La place de la science dans notre société moderne est centrale, elle s'est imposée comme l'unique moyen de connaître le monde. Ainsi toutes connaissances ou savoirs non scientifiques se voient tout d'abord dénigrés pour ensuite disparaître. Ce n’est que dans un second temps que celles-ci se verront, parfois, objectivées et ainsi réappropriées par la science.

Notre société poursuit depuis longtemps (au moins deux siècles) sa recherche de rationalité et d'objectivation, seule manière de légitimer et de construire une vérité unique. Le fondateur de ce projet est Galilée. Dans le livre Itinéraire de l'égarement, Olivier Rey [1] nous propose de revenir sur la fondation de cette science et sur son histoire. Alors que Galilée faisait explicitement l'hypothèse d'une description géometrico-mathématique de la nature, ce statut d’hypothèse a été depuis oubliée pour devenir une vérité indiscutable : la nature est mathématique.

L’un des intérêts de cet ouvrage est de bien mettre en évidence que loin de ne constituer qu’un problème d’ordre épistémologique, ce parti pris a des conséquences sociales qui nous concernent tous.

Ainsi l'économie ne conçoit désormais l'activité humaine que sous forme mécanique, rabaissant de la sorte l’homme au rang de simple variable d’ajustement parmi tant d’autres. La biologie quant à elle pense le vivant comme une machine ce qui, compte tenu de ses progrès constants, nous confronte à des questions morales sans fin.

Enfin concernant notre Imaginaire, l'auteur montre que tout un chacun est amené à appréhender la réalité par le biais de l'unique filtre de l'objectivation scientifique. Cela induit une perte d'autonomie de pensée qui est, de notre point de vue, un problème fondamental aujourd'hui.

En résumé Olivier Rey nous offre ici un ouvrageà la fois accessible et pertinent qui aide à comprendre et à saisir toutes les implications de la science moderne sur nos vies.

 

Florentino

 

[1] Polytechnicien, professeur de mathématiques à l'école polytechnique, Olivier Rey est aussi chercheur en mathématiques au CNRS.

   

19:10 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : décroissance

Les commentaires sont fermés.