Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2006

Saint Nolff

Pourquoi des Etats Généraux de la Décroissance Equitable ?

Pourquoi la décroissance ?

Une minorité d’habitants prélève la majeure partie des ressources naturelles de la planète.  Le modèle de développement économique imposé par  les hommes politiques, le pouvoir financier , les économistes  et les  médias, nécessiterait, s’il était étendu  à l’ensemble  des pays du globe, l’équivalent de cinq planètes. .  Nous n’en avons qu’une…

Les objecteurs de croissance veulent remettre l’économie au service de l’homme pour qu’il y ait « plus de liens et moins de biens ». C’est l’idée de travailler moins, de produire uniquement  ce qui est  vraiment utile, de rompre avec des  modes de production qui  compromettent durablement le  devenir même de l’humanité.  Comment ?

- en décolonisant l’imaginaire de toutes les influences médiatiques  et publicitaires.,

- en proposant des alternatives concrètes  tant à l’échelle individuelle que   mondiale,  et

-  en présentant un projet  politique de société de décroissance devant le corps électoral.

Nous voulons être responsables et gagner notre autonomie  pour faire face à :

- l’impasse écologique (pollutions, changements climatiques, épuisement des ressources naturelles, réduction de la biodiversité, destruction des écosystèmes …),

- l’impasse sociale (explosion des inégalités entre les peuples et  entre les  individus, insécurité sociale ...) - l’impasse humaine (développement du mal être et de ses pathologies, « crétinisation » de masse, destruction de la diversité des cultures), 

 - l’impasse politique (crise de la démocratie, renforcement du contrôle social et de la répression, insécurité planétaire).

Pourquoi la décroissance ? Pour « Changer d'ère » nous dit Serge  LATOUCHE dans un article paru dans Politis le  jeudi 8 juin 2006

« La décroissance : un enjeu électoral » (extraits)

(…) tous les régimes modernes ont été productivistes. Républiques, dictatures (…) Une rupture est nécessaire. (…)

L'alternative au productivisme se pose à tous les niveaux : individuel, local, régional, national, européen, mondial. Et il faut trouver les leviers pour agir de façon concertée et complémentaire. (…)

L'« agir local » constitue même une voie de solution des impasses globales. Peser dans le débat, participer à l'évolution des mentalités, telles sont à ce jour notre mission et notre ambition. Ainsi comprise, la politique ne serait plus une technique pour détenir le pouvoir, mais redeviendrait l'autogestion de la société par ses membres. Dire que la décroissance sera au centre du débat électoral de 2007 serait présomptueux, mais il est sûr qu'elle n'en sera pas absente.

Serge Latouche est professeur émérite d'économie à l'université Paris-Sud et «  objecteur de croissance ».

ETATS GENERAUX POUR LA DECROISSANCE EQUITABLE

 

Les EGDE 2006 se dérouleront à St Nolff les 7, 8 et 9 juillet , dans le centre bourg où seront mises à disposition la salles de sports, la petite scène, 1 camping aménagé autour du stade avec vestiaires. Ces journées de rencontres et d’échanges sont ouvertes à Tous et à Toutes.

Inscription sur place, 5 euros + 3 euros pour celles et ceux qui campent.

Garderie "décroissance" et cinéma solidaire (tarif en fonction des moyens)

VENDREDI 7 JUILLET   Atelier " PARTAGER" de 9h30 ... à 12h30
  Atelier " SOIGNER " de 9h30 ... à 12h30    Repas + sieste
  Atelier " FABRIQUER " de 14h30 ... à 17h30
  Atelier " DESARMER " de 14h30 ... à 17h30 Pause
  Retour sur les Ateliers de 18h à 19h … apérobio + repas
  21h Projection du film " Le silence des Nanos " de Julien COLIN en présence du réalisateur. Sujet : le danger des nanotechnologies. Débat jusqu’à 23h30

SAMEDI 8 JUILLET   Atelier " TRANSMETTRE " de 9h30 ... à 12h30
  Atelier " HABITER " de 9h30 ... à 12h30 repas + sieste
  Atelier " REENCHANTER " de 14h30 ... à 17h30 sous forme de marche-découverte de St Nolff avec 2 conseillères municipales et animation de la troupe locale " Les uns des scies "
  Réunion inter-réseaux des Objecteurs de Croissance de 14h30 ... à 17h30 pause
  Retour sur les Ateliers de 18h à 19h apérobio + repas
  21h projection en avant-première du film " Volem rien foutre al païs " de Pierre CARLES, en présence du réalisateur. Sujet : le travail en question et le choix individuel de vivre autrement. Débat jusqu’à 23h30 ... après : dodo ou Veillée

DIMANCHE 9 JUILLET   Atelier " NOURRIR " de 9h30 ... à 12h30 Projection du film " Les blés d’or " d’Honorine PERRINO. Sujet : l’agriculture paysanne et les enjeux actuels ( OGM, privatisation des semences )
  Atelier " INFORMER " de 9h30 ... à 12h30 projection du film " La vie et le CAC 40 " d’Annick FILLEY
Sujet : la question de la survie du vivant dans le système économique actuel repas + sieste
  Atelier " DECIDER " de 14h30 ... à 17h
  Retour sur les Ateliers de 17h ... à 18h pause
  Bilan des EGDE de 18h30 ... à 19h30 apérobio + repas
  21h projection du film " L’oeil des Zapatistes " présenté par M. GAUTIER, coordinateur français de PROMEDIOS. Sujet : la réappropriation des terres, la lutte pour l’eau à travers des solutions locales, et aussi " l’arnaque du tourisme équitable " débat jusqu’à 23h30 ...Puis fiesta et dodo
Plusieurs acteurs ou amis de la décroissance nous ont confirmé leur présence :
François PLASSARD, François SCHNEIDER, Jean-Paul BESSET, Jean-Claude BESSON-GIRARD, Yves PACCALET, Jean-Pierre TERTRAIS ...
     

Les commentaires sont fermés.