Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2006

Retour sur MINATEC

RETOUR SUR MINATEC

Le 1er juin s’est déroulée à Grenoble une manifestation contre MINATEC, le centre européen de recherche sur les micro et nanotechnologies. Cet événement était l’espérance pour nous de voir porter dans la sphère médiatique les enjeux et les risques associés à un développement aveugle de la techno-science dont les nanotechnologies sont aujourd’hui la tête de pont.
 

Malheureusement, une semaine après, force est de constater que la mobilisation d’un millier de personne n’a pas été suffisante pour que la presse se mette à évoquer des questions essentielles à la compréhension de notre société comme, la science est-elle neutre ? Quels paradigmes scientifiques pilotent ce types recherches ? La distinction ingénieur/savant (invention/découverte) est-elle toujours de mise ? Qui profitera des ces avancées techniques ? A quel(s) besoin(s) celles-ci sont-elles sensées répondre ?

La peur du « flicage généralisé » mis en avant par les médias n’est que l’arbre qui cache la forêt. C’est bien l’activité même de la recherche scientifique qu’il faut remettre en question. Au-delà des risques sociaux et écologiques probables c’est l’objet d’étude de la recherche qui doit être débattu par l’ensemble de la société. Rappelons que choisir d’affecter des millions d’Euros aux nanotechnologies c’est priver d’autant les énergies renouvelables ! Choisir l’objet d’investigation de la science c’est aussi choisir un type de société. En outre comme le rappel fort justement le rapport d’ETC groupe (voir les textes en français disponibles ici http://www.etcgroup.org/ ) les grands changements technologiques ébranlent les populations marginalisées. Ainsi comment vont réagir les 100 millions de familles engagées dans la production de coton dans le monde à l’arrivé d’un nouvelle fibre synthétique manipulée à l’échelle nanométrique similaire au coton mais en plus résistant ? Même question avec le caoutchouc. Nous avons déjà vu comment l’industrialisation britannique au XIXé siècle à réduit, malgré la révolte des Luddites, les artisans fileurs et tisserands à la faillite puis au salariat.

 
Mais la spécificité des nanotechnologies et surtout de l’ensemble des « technologies convergentes », (les NBIC : Nanotechnologies, Biotechnologies, technologies de l’Information et sciences cognitives voir ici : http://www.wtec.org/ConvergingTechnologies/ ) est certainement de pousser plus loin que jamais la réduction de la perception de la nature à l’état de simple objet dés lors modifiable à loisir. En traitant la nature comme un simple artefact, nous dit Jean Dupuy,  l’homme se donne le pouvoir d’agir sur la nature à un degré qu’aucune techno-science jusqu’ici n’a rêvé d’atteindre (Voir le  discours de Jean Pierre Dupuy  ). L’artificialisation du monde atteint son apogée. Il s’agit en reconstruisant la nature faire de tomber les dernières barrières catégorielles. Le naturel non  vivant, le vivant et l’artefact sont en bonne voie de fusionner (Ibid.). Enfin cette métaphysique alliée aux capacités offertes par les NBIC va jusqu’à permettre d’envisager d’accélérer l’évolution biologique de l’homme comme le souhaite le mouvement international nommé transhumanisme 

Au-delà de la société et de l’écologie, c’est donc de l’évolution l’homme lui-même dont il est question à MINATEC.


Pour finir voici une revue de presse permettant de se faire une idée de l’ambiance qui régnait à Grenoble :
 
Les « grands »  médias :  Nouvel observateur ,   Le figaro 
 Le monde , la très instructive émission Là bas si j'y suis de Daniel Mermet.
 
 
Vu de l’ « intérieur » 
GRENOBLE INDYMEDIA , Bellaciao

Du son : SON 1, SON 2

Des photos :
           
http://rebellyon.info/article2323.html
 

16:00 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

J'ai entendu qu'il va peut-etre y avoir une nouvelle emission de "la-bas si j'y suis" sur les nanotechnologies ... d'ici la fin de l'annee

Écrit par : Florentino | 13/06/2006

Le procès de Lucas et Sam a été repoussé au 20 novembre 2006, suite à l'indisponibilité de leur avocat.

Pour plus d'info voir le site suivant:

http://grenoble.indymedia.org/index.php?page=article&filtre=0&droiteA=0&numpageA=1&id=2972

Écrit par : mozi | 20/06/2006

Voici un enregistrement de la conférence donnée par Pat Mooney (membre de ETC group, voir ici http://www.etcgroup.org/ ) à Grenoble lors de la manifestation contre Minatec :

http://grenoble.ww7.be/2006-06-01_Conference_nano_PatMooney.mp3

Très très interessant...

Écrit par : mozi | 26/06/2006

Les commentaires sont fermés.